Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 16:14

 

Le sondage CSA / BFM / Nice Matin confirme le séisme qui se prépare, le FN caracolant devant l'UMP et loin devant le PS, qui va sans doute recevoir une deuxième raclée en moins de 2 mois.

1)- FN : 24% ;
2)- UMP : 22% ;
3)- PS : 15% ;
4)- UDI-MODEN : 9% ;
5)- FDG : 7,5% ;
8)- EELV : 7%

Ce sondage mérite cependant d'être interprêté avec précautions, seulement 35 % des électeurs annonçant leur intention de participer au scrutin. Avec 65 % d'abstentionnistes annoncés à un mois du scrutin, le résultat final est encore très aléatoire, et dépend étroitement de la capacité de mobilisation de chaque famille politique pendant la campagne.

Ne pas crier victoire prématurément, donc, ne pas donner au pouvoir en place l'occasion de détourner l'élection en appelant comme à son habitude les Français à l'aide contre une hypothétique "menace extrémiste" ou un improbable "drame économique".

Bien au contraire, rassurons les ! 

Car il n'est pas question de CASSER l'Europe (elle l'est d'ailleurs déja !), mais de la RECONSTRUIRE autrement.

MOINS D'EUROPE ET MIEUX D'EUROPE ! 


On défendra d'autant mieux l'Europe que nous défendrons en priorité les intérêts de la France et de chaque nation de l'Union.

>> En premier lieu mettre un terme à ce criminel angélisme économique, qui consiste à libéraliser tous azimuts, tout en acceptant sans broncher le protectionnisme effréné des autres pays, en particulier des USA et de la Chine. 

>> Il faut cesser de légiférer de façon tatillonne sur la fabrication des fromages ou le calibre des prunes, en laissant chaque pays de l'Union libre d'organiser comme il l'entend sa production, sa consommation, et même sa santé et son mode de vie. 

>> "Moins d'Europe" doit devenir le mot d'ordre de l'Union. Inverser la problématique actuelle, les eurocrates cherchant constamment à élargir leurs domaines de compétences au détriment des souverainetés nationales.



Que la nouvelle Europe n'intervienne au contraire que quand et là où les pays ne peuvent (ou ne veulent) intervenir.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Europe