Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

14 juillet 2021 11:37

Situation aux frontières de l’UE en juin : hausse des détections en Méditerranée centrale | 2021-07-13

Le nombre de franchissements illégaux des frontières extérieures de l’Europe au cours des six premiers mois de 2021 a dépassé 61.000, soit 59 % de plus que le total de l’année dernière, selon des calculs préliminaires.

En juin, Frontex a enregistré 11.150 franchissements illégaux des frontières extérieures de l’UE, soit 69 % de plus qu’au cours du même mois de l’année dernière.

Cette augmentation significative peut être attribuée au fait qu’il y a un an, les pays avaient mis en place diverses restrictions de mouvement liées au COVID. La plus forte augmentation s’est produite sur l’itinéraire de la Méditerranée centrale, où les réseaux de contrebande ont repris leurs activités en Libye et en Tunisie.

Méditerranée centrale

Le nombre de migrants ayant traversé la Méditerranée centrale en juin s’est élevé à 4 700, soit le double du chiffre de l’année précédente. Les ressortissants de Tunisie et du Bangladesh étaient les deux principales nationalités sur cet itinéraire jusqu’à présent cette année.

Méditerranée occidentale

Sur la route vers l’Espagne, Frontex a enregistré 870 détections en juin, soit le même nombre que l’année dernière. Avec la forte augmentation du mois de mai, le nombre total de traversées au cours des six premiers mois de cette année s’élève à 5800, soit 27% de plus que durant la même période l’année dernière.

Les ressortissants algériens ont représenté plus de 60% de toutes les arrivées sur cette route, suivis par les Marocains.

Méditerranée orientale

Sur l’itinéraire de la Méditerranée orientale en juin, près de 1100 détections de franchissement illégal de la frontière ont été effectuées, ce qui porte le total pour le premier semestre de l’année à 7340, soit 40% de moins que l’année dernière.

Les ressortissants de Syrie et de Turquie représentaient le plus grand nombre de migrants détectés.

Afrique occidentale

La route de l’Afrique de l’Ouest a connu près de 6600 franchissements illégaux des frontières jusqu’à présent cette année, une forte augmentation par rapport aux 2700 enregistrés l’année précédente. La plupart des ressortissants continuent de provenir de pays subsahariens. En juin, 1080 détections ont été effectuées sur cet itinéraire.

Balkans occidentaux

Selon les données les plus récentes, la pression migratoire sur l’itinéraire des Balkans occidentaux a augmenté avec 18 600 franchissements illégaux des frontières détectés jusqu’à présent cette année, soit 92 % de plus qu’il y a un an. Les Syriens sont la première nationalité à emprunter cette route.

*Ce chiffre inclut d’autres routes migratoires moins actives qui ne sont pas mentionnées dans ce communiqué de presse. Les chiffres définitifs peuvent être plus élevés en raison d’un retard dans la communication des données.

Note : Les données préliminaires présentées dans ce communiqué font référence au nombre de détections de franchissement irrégulier des frontières aux frontières extérieures de l’Union européenne. Une même personne peut tenter de franchir la frontière plusieurs fois en différents endroits de la frontière extérieure.

FRONTEX

Partager cet article

Repost0