Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

19 mars 2021 23:33

Choc et consternation au groupe scolaire Carnot de Nogent-sur-Oise. Jeudi soir, une femme de 38 ans et sa fille aînée ont été placées en garde à vue suite à l’agression de la directrice de l’école maternelle, âgée de 36 ans, et de son Atsem (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles). Vendredi soir, les deux mises en cause ont été présentées à un magistrat du parquet de Senlis.

Selon une source proche de l’enquête, c’est suite à une « discussion qui aurait mal tourné », entre la famille d’une élève et la directrice que la situation aurait dégénéré. La mère s’est d’abord présentée dans la matinée pour rencontrer la responsable – également enseignante – afin de se plaindre d’une situation de harcèlement dont serait victime son enfant de 4 ans. Si la nature de leur conversation reste à éclaircir, la maman est ensuite revenue vers 16h45, accompagnée de sa fille de 19 ans.

Dans la salle de classe, la situation se tend. Très rapidement, mère et fille s’en prennent à la directrice et à l’Atsem, une femme de 25 ans, qui se trouvait également sur place. Après avoir été poussées au sol, les deux femmes sont rouées de coups pieds, menacées et insultées. […]

Il faudra l'intervention d'un tiers pour mettre fin à l'altercation. Dans la foulée, la fille aînée - et agresseur présumée - se présente au commissariat pour… porter plainte contre la directrice. « Elle a essayé de prendre les devants en disant que c'est elle la victime.

C'est un coup classique », souffle un policier. Devant les enquêteurs, la mère et la fille ont continué de nier les faits. Conduites aux urgences dans la foulée, les deux victimes ont pu ressortir ce vendredi. Elles souffrent d'une entorse à l'épaule pour la directrice et d'une lésion similaire au poignet pour l'Atsem.

Le Parisien

Partager cet article

Repost0