Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

21 février 2022 17:49

[…] Une controverse a éclaté sur les plateformes de réseaux sociaux en France en raison de la photo d’une femme voilée publiée par l’Union européenne dans le cadre d’une campagne promotionnelle pour la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Tandis que des politiciens et militants ont critiqué cette photo, d’autres ont rejeté cette position raciste.

Sous le titre “L’avenir est entre vos mains”, l’Union européenne a publié la photo d’une femme voilée, ainsi que d’autres images de personnes qui incarnaient la diversité en Europe par leurs couleurs, leurs formes et leurs religions, dans le cadre de la promotion d’une conférence visant à mettre en lumière la diversité au sein de l’Union européenne et la nécessité de vivre ensemble, quelles que soient les différences entre les pays européens.

[…]

Un épisode de “The Eighth Newsletter – Your Newsletter” a suivi les déclarations les plus importantes circulant sur les plateformes, y compris une déclaration télévisée du sociologue canadien Mathieu Bock-Côté, qui a parlé des tentatives d’imposer la diversité culturelle en Europe et de remplacer l’ancienne civilisation européenne.

La plupart des attaques contre la campagne « L’avenir de l’Europe » sur les plateformes de médias sociaux sont venues de France. Le député européen Nicolas Bay a publié un tweet dans lequel il a déclaré : JAMAIS le voile islamique ne sera l’avenir des femmes européennes ! Cette pub est un nouvel acte de soumission insupportable de la Commission européenne. Plus que jamais, réaffirmons notre opposition à l’islamisation de nos nations et défendons notre civilisation !

Pour sa part, l’universitaire Can Erimtan a commenté : “Si l’on considère que le #Hijab n’est qu’un symbole visuel d’allégeance au #Prophète et à son credo connu sous le nom de #Islam … alors la conclusion doit être que la Commission européenne est active dans la propagation de l’#Islam en Europe

Quant au maire de la ville française de Châlons-sur-Saône, Gilles Platret, a tweeté : “Une Europe qui, ouvrant une conférence sur son avenir, promeut délibérément l’expansion islamiste et la soumission de la femme, c’est un sérieux problème. Mais les politiques conduites en France ne valent pas mieux. Plus de temps à perdre : menons la guerre à l’islamisme !

Rejeter le racisme 

Des militants ont répondu aux critiques dirigées contre l’Union européenne pour avoir publié une photo d’une fille voilée dans la campagne pour l’avenir de l’Europe, y compris l’universitaire Alberto Alemanno : Le choix d’une femme voilée pour illustrer une conférence «sur l’avenir de l’Europe» n’a rien de répréhensible dans un continent qui depuis des millénaires se fait grâce à sa diversité.

[…]

L’activiste Anthony Zacharzewski a déclaré qu’il préférerait l’avenir de l’Europe sans raciste.

Al-Jazeera TV

16/02/2022

La polémique s’étend hors de France

[…] la Ligue du Nord (Salvini) a sévèrement critiqué ce positionnement de la Commission européenne. « En choisissant une femme voilée et en envoyant un message clair au monde musulman, l’Union européenne prouve pour la énième fois qu’elle est complaisante envers le voile islamique, le considérant comme un symbole de liberté alors qu’au contraire c’est un instrument de soumission », pointe Silvia Sardone, membre de la Ligue et parlementaire européenne. Le chef de file du groupe ID au Parlement européen, le membre de la Ligue du Nord Marco Zanni, est lui aussi du même avis : « Surréaliste d’aborder le concept du futur avec le voile islamique et paradoxal le détachement des élites européennes de la vie réelle ».

 

Ce choix de communication, comme le souligne le parlementaire de la Ligue du Nord, est « une gifle aux nombreuses filles et femmes qui partout en Europe refusent de porter le voile, se heurtant à l’hostilité dans leurs familles et leurs communautés et venant subir des menaces, des insultes, des violences » jusqu’à des conséquences tragiques comme dans le cas de Saman et de nombreuses autres filles qui voulaient et veulent la liberté » […]

Mais la Ligue souligne également que la campagne de la Commission européenne est également fallacieuse dans sa propagande inclusive, car elle exclut en fait la plupart des autres cultures et religions minoritaires présentes en Europe« On ne sait pas pourquoi seules les réalités et les symboles musulmans sont constamment promus, excluant, de fait, toutes les autres religions et cultures », souligne Silvia Sardone.

« En France, ce choix suscite de nombreuses polémiques, compte tenu de la dérive de nombreuses banlieues de plus en plus islamisées où la charia se répand plus que le respect des lois de l’État », souligne le parlementaire. Et on aurait tort d’ignorer ce qui se passe en France, vu ce qui se passe dans les banlieues italiennes, qui ressemblent de plus en plus aux banlieues françaises.

il Giornale (Italie)

Partager cet article

Repost1
CITOYENS ET FRANCAIS