• : Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review --- Обзор международной прессы
  • Contact

suivez-nous aussi sur :

Rechercher

 

 

 

david MIEGE
EN VENTE CHEZ VOTRE LIBRAIRE PRÉFÉRÉ. PLUS DE 200 DESSINS SULFUREUX

 

 

1 novembre 2023 12:45
Parfois il suffit d’avoir du fumier pour se procurer un combustible écologique. Une université russe a annoncé avoir transformé cette matière organique en gaz à haut pouvoir calorifique, respectueux de l'environnement et contenant un fort taux d'hydrogène.
Une méthode optimale pour transformer du fumier en un gaz combustible a été élaborée à l’université russe de Tioumen, en Sibérie. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Biomass Conversion and Biorefinery.
L’équipe de l’université a effectué la pyrolyse des déchets d'élevage dans un micro-ondes pour recycler le fumier. Ce traitement a permis d'obtenir un combustible à haut pouvoir calorifique, écologique et plutôt riche en hydrogène (14,1%) et contenant peu de matières non combustibles (13,2%).
"Nous avons montré que le gaz de pyrolyse obtenu par exposition aux micro-ondes a une puissance calorifique plus élevée (1,6 fois) et émet moins de gaz à effet de serre lors de la combustion (1,9 fois) que le produit gazeux obtenu par la pyrolyse conventionnelle", a déclaré Roman Tabakaïev, chargé de recherche au sein de l'université.

Une étude plus complète que celles d’autres pays

La pyrolyse des matières organiques par micro-ondes fait l’objet des recherches dans de nombreux pays européens, aux États-Unis et en Chine. Cependant, ces études s’intéressent avant tout à un seul type de carburant ou à une certaine classe.
"Dans notre recherche, nous examinons un ensemble de carburants (de la biomasse au charbon) et nous nous concentrons sur l'étude du mécanisme de la pyrolyse, ainsi que sur la possibilité d'améliorer l'efficacité de la conversion en produit gazeux en introduisant des catalyseurs multifonctionnels dans le processus", a expliqué M.Tabakaïev.

Une méthode prometteuse

Remplacer les combustibles fossiles par des sources renouvelables, en particulier la biomasse, est l'une des solutions prometteuses pour résoudre les problèmes de pollution environnementale, selon les scientifiques.
En effet, au contact de l’air, le fumier du bétail, un des types de biomasse, dégage des gaz à effet de serre.
Les scientifiques ont maintenant pour objectif de créer une installation énergétique autonome qui pourrait utiliser des ressources locales (charbon, bois, tourbe, paille, fumier) pour fournir de l'électricité aux maisons ou villages, fermes, etc. Cette solution pourrait dépanner les régions reculées pour lesquelles la livraison des carburants est difficile.

Le recyclage des déchets dans le viseur des savants

En cherchant des sources d’énergies propres et faciles à obtenir, les chercheurs se tournent souvent vers les déchets des industries.
En Afrique, une équipe marocaine a pu produire un carburant vert en utilisant des grignons d’olive qui sont en fait des résidus de l’extraction de l’huile d’olive. Les chercheurs ont obtenu un produit solide riche en carbone qui pourra être utilisé pour générer de la chaleur.
Un centre de recherche russe a récemment annoncé avoir créé une brique très solide à partir des résidus des mines de diamants. Plus tôt, le même établissement avait déjà réussi à obtenir des engrais et des matériaux de construction en recyclant des déchets de la même filière.
 
source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS